Les questions fréquentes

Questions fréquentes.

1. Quelle est la consommation moyenne d’un ménage ?
Pour chauffer les pièces d’habitation = poêle à charbon : 2.000 à 2.500 kg chauffage d’appoint : 500 à 1.000 kg. Le chauffage central : 3.500 à 4.000 kg.
2. Comment se passe la livraison ?
En sacs ou en vrac.
3. Le charbon brûle-t-il toute la nuit ?
Oui, en effet.
4. Faut-il de l’électricité pour se chauffer au charbon ?
Non, pour les poêles et inserts. Oui,pour le systéme de chauffage central.
5. Peut-on combiner le charbon avec le bois ?
Absolument. Vous pouvez par exemple commencer par le bois et terminer au charbon, ou l’inverse.
6. Existent-t-ils des primes pour se chauffer au charbon?
Qui, en Wallonie: Portail de la Wallonie (MEBARII) - htpp://www.energie.wallonie.be/fr/aide-a-l-investissement-energie-pour-les-menages-a-revenu-modeste
7. Quand faut-il acheter son charbon ?
En été au prix d’été.
8. Que pense-t-on de la chaleur par rayonnement et par convection naturelle.
Celle-ci est diffusée par la circulation d’air chaud, c.-à.-d. : le mouvement ascensionnel de l’air qui vient se réchauffer au poêle.
9. Peut-on brûler de l’Anthracite A dans un brùle-tout ?
Oui, si l’appareil a une trémie et une grille adaptée au calibre 12/22, 14/22 16/22, 20/30, 22/35, 24/35. Pour un brûle-tout qui ne répond pas à ces critères, il est conseillé d’utiliser un anthracite B ou un charbon maigre.
10. Existe-t-il suffisamment de réserve d'Anthratice A ?
Au rythme actuel de production, il y en a encore pour des centaines d'années.
11. L'Anthracite A et l'environment ?
Comme pour les autres combustibles, l’attention environnementale est également prépondérante pour le charbon. Il est un fait que tout combustible émet une quantité de CO2 lors de sa combustion. Aussi bien la matière première, Anthracite A, que les outils de chauffe contribuent à réduire l’impact environnemental. L’AR du 12/10/2010 fixe des conditions d’émission plus strictes. Une évolution positive donc.